Ce qu’il faut retenir du marché du téléphone portable

Le marché du téléphone portable

À propos de smartphone, le dernier rapport Nielsen (http://www.nielsen.com/us/en/insights.html) nous montre que ceux ci ont phagocyté le marché du téléphone portable pour les tranches d’age de 18 à 54 ans, le fossé générationnel est relativement mince, et ne pourra aller qu’en se comblant.

De même pour ce qui est de la question du genre, si biais il devait y avoir, ce serait en direction des femmes qui sont 2% de plus que les hommes à être équipées. À l’heure du digital, la technologie n’a pas de sexe.

Android, Apple et les autres

Sous-titre : Quels autres ?

Pour ce qui est des plateformes, nous pouvons constater qu’Android est maintenant en tête avec 51% des dispositifs contre 43% à Apple. Windows phone et Blackberry sont définitivement aux oubliettes. Est-ce que cette avance d’Android ne serait pas qu’une victoire à la Pyrrhus ? Il ne faut pas négliger le fait que la firme de Cupertino est la seule à vendre de l’Apple IOS alors qu’Android est représenté par une ribambelle de marques des plus obscures aux plus prestigieuses. Nous devrions donc féliciter Apple pour sa capacité à contenir cette vague, pardon ce tsunami.

ios-vs-android

Le marché du téléphone portable et la bataille IOS contre Android

Mais il y a un graphique qui fait mal, c’est celui ci dessous qui provient de http://gs.statcounter.com/#mobile+tablet+console-os-ww-monthly-201208-201611 .

On y voit que depuis février 2013 Apple ne fait que perdre lentement des parts de marché, à part un petit sursaut en octobre 2015 et un autre en mai 2016. Dans le même temps Android se développe très régulièrement et n’a été gêné par Apple qu’une fois, en octobre 2015.

Que s’est-il passé en octobre 2015 ?

Ce n’est pas l’Apple Watch, sortie en début d’année son effet sur le graphique n’est pas perceptible. Ce sont tout simplement l’iPhone 6S et le 6s plus.

Que s’est-il passé en mai 2016 ?

Passé ou pas ? La croissance d’IOS ne s’est pas faite au détriment d’Android, ce n’est donc pas un dispositif que beaucoup de gens attendaient, une sorte de croissance organique ?

Je donnais ma langue au chat mais heureusement un lecteur perspicace (Louis Vicart, qu’il en soit publiquement remercié) a eu une bonne idée, qu’il a laissé en commentaire. En fait ça s’est plutôt passé en bourse mais ce n’était que le reflet de la situation. Apple ayant des difficulté en Chine, un investisseur (Carl Icahn) s’est massivement retiré, en vendant près de 48 million d’actions. Ce qui a constitué une aubaine pour Warren Buffet qui en a racheté pour 1 milliard de dollars, entrainant d’autres dans sont optimisme pour un rebond d’Apple. Prédiction auto-réalisatrice, rebond il y eu !

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *