Une app remplace le Web (2e partie)

Les Apps tuent le Web (rappel)

La semaine dernière, je vous disais que les Apps sont en train de tuer le Web, parce que chacune emprisonne l’Internaute à l’intérieur des ses menus fermés au monde extérieur et du coup, plus de butinage, plus de surf (et plus de désorientation pour ajouter un élément positif). L’internet post Web est fait d’un ensemble d’ilots qui ne communiquent pas entre eux et qui vivent chacun en parfaite autonomie, pour ne pas dire autarcie mais cela ne saurait tarder.

L’Internet post Web est déjà là,  de l’autre côté de la grande muraille.

WeChat

L’icone de l’App WeChat, par Tencent

En effet, regardez bien cette vidéo de présentation de WeChat  (Weixin ou 微信 pour ceux qui maitrisent la langue de Confucius) : https://www.youtube.com/watch?v=VAesMQ6VtK8 et vous avez une représentation de ce que l’Internet post Web pourrait donner. Tencent a poussé la logique de l’ilot jusqu’à la caricature, mais avec la taille du marché Chinois (700 millions d’Internautes, dont une grande majorité mobiles) c’était finalement facile. Une fois que vous avez WeChat dans votre téléphone, vous n’avez plus besoin de rien d’autre. Toutes ces applis différentes que nous devons installer et que nous devons essayer de faire communiquer, quelquefois malgré elles, sont ici intégrées dans une seule et même App.

C’est ainsi que nous pouvons dire que cette App, WeChat a tué le web en le rendant obsolète. Par la même occasion, elle tue également tous ses concurrents. Winner takes all, c’est le cas de le dire !

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *