Système d’exploitation : popularité et sécurité

Puisque tout le monde s’inquiète à cause de la #cyberattaque , c’est le moment de rappeler que la vulnérabilité n’a rien à voir avec la popularité du système.
Toutes machines confondues, c’est Android qui a le plus grand nombre de parts de marché et il ne reste plus que 37% à Windows, toutes versions confondues.
Parmi ceux-ci, la part de Windows XP n’est plus que 5,13% en mai 2017. Même sans être champion de statistiques, on voit bien que 5% de 37%, ça ne fait pas lourd, un peu moins de 2% si je sais toujours compter.
Malgré cela, les auto-proclamés spécialistes de #cybersécurité nous expliquent que tout ça c’est la faute aux utilisateurs qui ne mettent pas à jour leurs logiciels.
On nous ressasse de nouveau que ces ordinateurs sont ciblés parce qu’ils sont les plus répandus. Alors qu’en fait ils ne représentent que 2% des dispositifs connectés. Soyons sérieux, la planète numérique est en crise parce que 2% des ordinateurs ne sont pas à jour ?
Ce qu’il faut en conclure ?
– Peut-être que ce n’est pas que Windows XP qui est vulnérable
– Peut-être qu’il faudrait songer à utiliser un système qui ne soit pas vulnérable.
Pour mémoire, Android équipe également nombre de « top box », les boitiers que l’on branche sur sa télé pour recevoir quantité de chaines par son fournisseur Internet. Ces boites sont connectées 24h sur 24 et vous ne vous posez jamais la question des mises à jour.
Toutes ces statistiques peuvent être vérifiées sur le site :http://gs.statcounter.com/

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *