la saga continue avec l’imprimante espionne

Imprimantes espionnes ?

Voitures menteuses, d’imprimantes voleuses et voitures menteuses volées

Je vous ai déjà parlé de voitures menteuses, d’imprimantes voleuses et de voitures menteuses volées. Vous allez penser que je n’ai rien d’autre en tête que des imprimantes et des voitures, mais c’est qu’elles sont une source inépuisable de rebondissements et d’étonnement. En fait, cela pourrait, ou plutôt devrait, être le sujet d’un autre article. Ce sont les problèmes que l’IOT va poser dans un monde où nous avons décidé que :

  1. Les bugs sont inévitables et donc acceptables.
  2. Les bugs entrainent donc des failles de sécurité.
  3. Si les failles sont exploitées, c’est à cause des utilisateurs. C’est la première fois que le professionnel qui rend un travail imparfait arrive à incriminer l’utilisateur plutôt que de remettre en question la qualité de sa production (revoir article 1).
  4. Il est normal d’accepter les logiciels « as is » sans aucun audit sur ce qu’ils contiennent et en particulier d’en cacher le code source.

Pour ceux qui sont hermétiques au second degré, il faut comprendre que :

  1. Le logiciel doit être produit avec les mêmes règles que le reste de l’industrie, en particulier en termes de qualité mais aussi de transparence.
  2. Les logiciels libres ou l’open source sont un moyen très facile et efficace d’obtenir le 1. Ils devraient être bien plus largement, voire universellement utilisés.

Impression d’empreintes

Nous reprendrons cela une autre fois, pour l’instant revenons à nos moutons, ou plutôt nos imprimantes. La dernière surprise en date est que les imprimantes nous espionnent. En laissant des traces invisibles sur les documents que nous imprimons. Chacune laisse une sorte d’empreinte digitale quasiment invisible à l’oeil nu mais en cas de besoin, une personne bien informée pourra remonter à la source d’un document.

Il ne reste plus aux lanceurs d’alerte qu’à utiliser une imprimante à aiguille des années 80…

Vous avez du mal à imaginer comment votre imprimante vous espionne ?

C’est en fait très simple, chaque imprimante a sa propre signature constituée d’une série de points jaunes qu’elle imprime dans un coin tranquille de vos pages. Quand on sait où chercher et que l’on utilise la lumière ad-hoc, les points apparaissent comme par magie. Tout cela est décrit de façon très précise sur le site de l’EFF, ici.

Si vous préférez rester couvert, vous pouvez consulter la liste des imprimantes qui tracent et celles qui ne tracent pas, on ne sait jamais, ça pourra peut-être vous servir un jour, voire vous sauver la vie.

Pour ceux que la langue de Shakespeare rebute, il y a aussi une excellente synthèse sur le site Developpez.com et vous verrez que la découverte de ces traces s’est faite après l’arrestation d’une lanceuse d’alerte qui a été piégée par ce biais. C’est donc loin d’être juste un phantasme…

 

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *